Créer mon blog M'identifier

Un jour férié pour les soignants, les sauveteurs et les aidants

Le 29 octobre 2016, 17:52 dans Humeurs 0

Je prends aujourd'hui la parole pour rendre hommage aux professions médicales, au personnel soignant, aux sauveteurs et aux aidants. Chaque jour, ces femmes et ces hommes sauvent des vies et accompagnent des êtres en difficultés. Ils ont sauvés votre enfant, votre conjoint, votre père, votre soeur, votre voisin, votre amie ou votre collègue de travail. Pour cela, ils ont dû sacrifier le temps qu'ils avaient prévu de passer avec leur proche, pour s'occuper d'une urgence. Alors, qu'ils auraient dû rentrer chez eux ce soir, à l'heure.... Mais cette urgence, ce jour-là, c'était la vie de cette personne que vous connaissez. Et parce qu'ils ont su demeurer digne, humain et courageux, ce jour-là, une vie à été sauvée...

Pourtant depuis plusieurs quinquennats, il ne m'a pas échappé ainsi qu'à tous les français, que leurs difficultés et le manque de reconnaissance à leur égard vont croissant. Il ne nous a pas échappé que même dans la bouche d'un socialiste, une restriction budgétaire reste une restriction budgétaire, et absolument pas une mesure de modernité. Vous sacrifiez à Gauche comme à Droite mandat après mandat notre système de santé, sur l'autel de la rentabilité établis par les financiers. Vous ne trompez plus personne avec vos formules de communication éculées. Il ne nous a pas échappé qu'il est parfois plus intéressant pour vous d'accorder une légion d'honneur à un prince saoudien controversé, dont les actions sont aux antipodes des valeurs de notre République. La santé est devenu un marché, le patient est appelé désormais client par certains praticiens ou consommateur par les grands groupes pharmaceutiques. Chaque jour, nous constatons l'épuisement des personnels soignant, la pénurie de médecins généralistes dans les déserts médicaux, le manque de moyen, les salaires bas et le manque de reconnaissance. 

 

Pourtant, ils sauvent des vies. La vie est un miracle, un mystère qui a émergé sur cette terre dans un coin perdu  de l'univers. Quelque chose de précieux, de rare et d'unique. Ces hommes et ces femmes devraient être honorés pour ce qu'ils font, au lieu de celà, vos restrictions budgétaires ne manifestent que votre mépris. Le malade est devenu un empêcheur de faire du business, un rouage embarrassant dans la mécanique bien huilée des entreprises, un poids, un encombrant générateur de dépenses, bref un coupable tout trouvé pour expliquer les déficits du système de santé.

Hors personne ne peut prétendre vivre sans connaître la fatalité de la maladie. Elle fait partie de la vie. Culpabiliser les citoyens quand ils sont malades, est aberrant.

Je souhaite l'institution d'un jour férié pour que la nation entière salue la contribution inestimable que ces gens apportent à l'ensemble de la communauté. Je souhaite que ceux d'entre eux qui travaillent ce jour pour assurer un service minimum de santé touchent une prime afin que soit concrètement reconnu leur dévouement.  Je souhaite sue des défilés et des célébrations soient organiser en leur honneur.

#102 Je réalise

Le 1 mars 2016, 08:28 dans Humeurs 0

Pour me souvenir que mes journées sont constructives.

Hier soir :
- j'ai prévu et fait cuire les légumes vapeur pour le déjeuner du lendemain,
- sorti la purée d'épinards congelés faite maison pour le déjeuner de mon fils du lendemain,
- j'ai réussi l'installation et les tests de paiement en ligne du site web d'un client.

Ce matin, j'ai :
- préparé le déjeuner et le petit déjeuner de mon fils,
- lancé une tournée de linge,
- édité le bulletin de salaire de janvier l'assistante maternelle,
- trouvé comment rédigé l'introduction d'un article sur l'acceptation des opinions différentes des autres,
- pas oublié de nourrir les chats.

#89 - A vous qui représentez le désespoir de la nation française !

Le 19 février 2016, 21:26 dans Humeurs 1

En réaction au projet de loi de El Khomri (ça rime avec belle connerie...) et autres bavures politiciennes qui s'accumulent depuis trop longtemps....

Je ne suis membre d'aucun parti, ni syndicat, je suis de cette France silencieuse que vous insultez en osant parlant en son nom en trahisant quotidiennement son opinion !

J'avais envie de me refaire un texte façon "J'accuse"  de Zola, mais je n'ai pas son talent, par contre ma colère est aussi forte.

A vous qui représentez le désespoir de la nation française !

 

Aujourd'hui, je prends la parole pour exprimer ce que peut-être d'autres pensent tout bas. Mesdames, Messieurs, membres du gouvernement, que ce soit celui qui exerce présentement ou l'un des précédents... (quelle différence ?) Vous incarnez le désespoir d'une nation. Aujourd'hui, nous ne regardons pas la classe politique pour y trouver nos représentants ou des leaders inspirants... non, aujourd'hui nous détournons le regard de honte devant des personnalités incarnant l'inverse de nos valeurs ou l'inverse de leur discours ou de leurs promesses. Vous nous faites honte ! Il y a longtemps que la politique est devenue une affaire d'image, des personnalités façonnées par des professionnels du marketing, pour être choisi comme on choisit une sauce tomate plutôt qu'une autre au supermarché.

 

Un président élu par défaut de choix ... 

 

 

Vous êtes élus par défaut de choix. Vous êtes élus, parce que les alternatives à ce que vous proposez, sont inexistantes ou limitées. L'élection présidentielle est un triste spectacle, depuis déjà quelques mandants déjà. toujours la même rengaine : gauche, droite ou FN.... en bref l'absence de choix. Et d'ailleurs il n'y a plus de différence entre la gauche et la droite, vous en arrivez même à adopter des idées du FN pour vous faire élire. Vous de-construisez tout ce qui faisait la grandeur de notre société, sa culture, ses valeurs. Vous demandez aux français de se rallier derrière la devise « liberté, égalité, fraternité » alors que vous les derniers à défendre dignement ce que représente ces 3 mots. Vous sabotez le lien social en ramenant tout à l'argent et à la productivité, vous êtes tous soumis à la loi du marché et des financiers. Après la crise des subprimes, vous n'avez pas sanctionnés ni les banquiers, ni les financiers pour leurs responsabilités dans le désastre économique, au contraire vous avez demandé aux citoyens de payer encore et toujours plus pour les sauver, pour qu'ils continuent de jouer avec les marchés. Et puis le temps aidant, vous avez même essayé de nous faire croire que la crise, c'est la faute des citoyens, que nous sommes responsables de la dette, que nos acquis sociaux sont des privilèges trop coûteux. L'être humain est absent de vos préoccupations, tous ce qui compte pour vous c'est la croissance et la dette. Quelle minable société ! Quel abjecte projet d'avenir vous proposez. Vous êtes indignes de notre confiance. Et que dire de l'abominable projet de refonte du code du travail par Madame El Khomri , c'est une honte ! Un tel retour en arrière, qu'il n'est pas imaginable que vous ayez pu penser 5 sec que ce soit une bonne idée. Vous poignardez dans le dos les salariés au nom de la compétitivité, et pourquoi pas rétablir l’esclavage pendant qu'on y est ! Les jeunes générations sont de plus en plus stressés et pessimistes, mais il y a de quoi. Des études plus longues, des diplômes à rallonges et qui ne mènent même pas à un emploi... Que dire aussi de ses multinationales, qui ne paient pas leurs impôts et qui s’arrangent en douce avec vous, une clémence que vous n'avez pas avec de simples citoyens. Une justice à deux vitesses s'est instauré peu à peu dans les rouages du pouvoir, honteuse et écoeurante, indique d'une démocratie, indigne de la France.

Politiciens indignes de la France

 

Vous êtes indignes de vos postes. Votre salut est dans la démission, un seul homme avant vous en a eu le courage De Gaulle. Il a une trempe, un courage, une diginité qu'aucun ne vous n'a, même si beaucoup essaient de se revendiquer de son héritage aux moments des élections pour grapiller des voix. Ceux-là ne lui arrivent même pas au petit orteil. Laissez les citoyens reprendre en main cette nation, redonnez au mot démocratie un sens autre qu'un vulgaire argument commerciale pour appâter le client ou satisfaire les marchés financiers. Cessez d'être désespérants, démotivants, tueurs de dialogue, fermés, individualistes, indignes de confiance !

 

Démissionnez Monsieur le Président, Monsieur le premier ministre et membres du gouvernement.

C'est la seul décision digne à prendre.

 

 

 

 

 

 

 

Voir la suite ≫